Home / Afrique / Les grandes crises économiques commencent toujours par de petits “gémissements” !

Les grandes crises économiques commencent toujours par de petits “gémissements” !

 

 

A-Eléments de réflexion  sur les équilibres et déséquilibres économiques :

1-France :

Population active : en France environ 29 millions sur une population de 66 millions, soit 43.9%, à comparer, si nos sources sont justes, à une moyenne de 60 % en Europe de l’Ouest (étonnant) ou en Amérique du Nord, 70% en Chine, et 54 % au Japon.

Espérance de vie à la naissance est de 79 ans pour les hommes et 85,1 ans pour les femmes en 2015. Cet indicateur a baissé pour la première fois depuis 1969 de trois mois et demi pour les hommes comme pour les femmes. Cette diminution est une première en France depuis 1969, est-ce un signe ?

-PIB : Evolution ,2.1% en 2011 ,0.2% en 2012, 0,7% en 2013, 0.2% en 2014, et estimée à 1.2% en 2015, soit une moyenne sur cinq ans de 0.88%.

Cela démontre que la France, pays très endetté, a une dynamique très limitée, on pourrait même dire faible, mais relativement robuste, peu volatile, et, peu influencée par son environnement.

2-Zone Euro :

PIB : Evolution ,1.6% en 2011 : moins 0.9% en 2012, moins 0,3% en 2013, 0.9% en 2014, et estimée à 1.6% en 2015, soit une moyenne sur cinq ans de 0.58%.

-La zone Euro a un compte courant excédentaire de plus de 300 Milliards d’euros, on peut rappeler que cela doit être certainement déterminé par le vieillissement de la population, ou sa perte de confiance dans le système C’est définitivement un excès d’épargne.

3-Les Etats Unis :

Moteur mondial pour le moment, l’élément important dans ce pays, c’est l’inflation ! Il apparait qu’elle à accélérer à près de 0.7%, n’oublions pas la baisse du prix de pétrole, qui a un effet « négatif », à court terme qui devrait être bénéfique à moyen terme, hors pétrole, l’inflation « formelle » devrait, elle être proche de 2%.

La FED prend, elle comme référence, l’inflation liée aux « dépenses des ménages », celle-ci ressortirait à environ 1.3%. On note une plus haute inflation, dans le secteur de la communication (beaucoup moins de concurrence aux USA que dans la zone euro, 3 principaux aux US, ATT, T-Mobile et Verizon, plus d’une trentaine en Europe ) et dans l’éducation, qui est considéré comme un « investissement » aux USA, nombre d’universités envisageant même , d’allonger le nombre d’années nécessaires pour obtenir un diplôme de « Bachelor », nombre d’années qui passerait de quatre à cinq,alors que trois ans sont nécessaires au Québec, l’éducation est un business comme les autres aux USA !

 

Enfin aux USA, on peut aussi envisager que la baisse du chômage est essentiellement due à la forte hausse du nombre des « autoentrepreneurs » une nouvelle forme de prolétariat, quant au secteur de la construction individuelle, on peut imaginer, vu un appauvrissement certain de la population, que celui-ci ne devrait pas progresser, dans les prochaines années, sauf à offrir à nouveau des crédits aux insolvables (subprimes) ce qui est un peu le cas déjà dans l’automobile ….

D’autre part, comme Churchill, bien évidement même les américains ne croient pas les statistiques qu’ils produisent.

4-La Chine :

Pour ceux voyageant régulièrement en Chine, ce n’est pas une surprise, cela fait déjà plusieurs années, que l’on constate un changement de comportements des chefs d’entreprises locaux qui sont beaucoup plus à la chasse aux commandes qu’auparavant.

Le chef du bureau des statistiques qui a été « remercié » le 27 janvier, nous annonçait une croissance de 6.9% en 2015 !La Chine qui va voir sa population active baissée de 220 à 250 millions dans les 25-30 ans, est dans une phase de développement des services, ce processus peut être long , enfin dans ce pays, le plus important est de ne pas « perdre la face ».

Voir la suite sur : Les Grandes crises économiques démarrent par …

Bernard JOMARD Consultant Conférencier bj@abusinesstabloid.com

 

 

Contact :https://www.speakersacademy.com/fr/conf%C3%A9rencier/bernard-jomard/

 

 

Check Also

Influencer how to make your posts viral and pulls in more than $ 100 000 each year

Influencer how to make your posts viral and pulls in more than $100.000 in ad ...