Home / Afrique / L’empire Arabo-Ottoman, l’Africanistan.

L’empire Arabo-Ottoman, l’Africanistan.

 

Pour nous, en France, en Europe, quoi de plus insignifiant aujourd’hui, qu’un battement d’ailes de papillon à Istanbul, Dakar  ou Djeddah, Quel engrenage subtil d’infimes causes pourraient entraîner demain d’incroyables conséquences catastrophiques en France, en  Europe ?

Intéressons-nous tout d’abord à la Turquie, dont on parle beaucoup depuis l’arrivée massive de réfugiés ! Ce pays de par sa position à cheval entre l’occident et l’orient a toujours eu un comportement un peu schizophrène.

Turquie pays d’accueil, les Russes blancs en 1917, les Juifs d’Europe de l’est dans les années 40, les Iraniens en 1980, les réfugiés des Balkans en 1990, les syriens aujourd’hui !

Ce que l’on oublie trop vite, c’est que dans la mémoire de chaque Turc, il y a toujours les souvenirs de la  puissance de l’empire Ottoman, qui se conjugue aujourd’hui à une puissance militaire, commerciale,  industrielle, agricole , dans la construction, le BTP, et, qui se conjugue aussi surtout à un positionnement sunnite très proche de l’Arabie Saoudite, et, de certains émirats et du Qatar !

A cause de cela, Constantinople était,   est , et sera toujours et encore ,  au cœur d’un bouleversement géopolitique voulu, qu’on peut assimiler à un chaos volontaire & annoncé !

Intéressons-nous maintenant aux  pays producteurs de pétrole, ils  ont intégré le fait, qu’ils ne bénéficieraient plus du « parapluie » américain et que le « carburant » de leur puissance perdait de sa valeur, la Turquie a intégré elle, le fait qu’elle n’intégrerait jamais l’Europe, et, elle a pris conscience de sa puissance industrielle et militaire.

Nous nous retrouvons avec une  conjonction d’intérêts de ces pays sunnites, qui  les amene à considérer, que le seul échappatoire possible, est  la création d’une zone d’influence commune, allant de  l’Asie centrale, les pays en « Stan », à l’Afrique.  La Turquie a déjà réussi à très fortement renforcer son influence dans la plupart des pays de cette zone, Turkménistan, Kazakhstan, etc … (à l’exception de l’Azerbaïdjan qui s’est rapproché d’Israël) ,et, cela au détriment de la Russie, de surcroit depuis les tensions entre Poutine et Erdogan, la Turquie se rapproche aussi assez ouvertement des musulmans Tchétchènes, et de l’Ukraine dont une partie faisait partie de l’empire Ottoman.

Bien sur, Les citoyens turques seront les premières  victimes collatérales, de ce nouveau positionnement, privation de la liberté de la presse, état policier, système judiciaire dans la main du président, kurdes  un peu utilisés pour attiser les haines, et une Europe muette, car terrifiée à l’idée, que la Turquie ( membre de l’Otan) exporte vers la Grèce les trois millions de réfugiés syriens.

N’ayant pas réussi leur coup d’état économique sur La Syrie, rencontrant des difficultés au Yémen, ce groupement d’intérêts Sunnites, a donc  lentement (à l’Orientale) mais surement porté son dévolu sur l’Afrique !La Turquie est de plus en plus présente en Afrique, dans la construction et les équipements hôtelier & hospitaliers, L’Arabie au travers du Conglomérat Bin Laden, est présente entre autre  au Sénégal, avec la construction du nouvel Aéroport de Dakar , et, des parts dans la Raffinerie du Sénégal, ces deux projets se passe d’ailleurs assez mal.

Ce groupement d’intérêts Sunnites, en développement est déjà présent en Libye, au Mali, au Tchad, au Nigéria, en Cote d’Ivoire, son  prochain objectif  vraiment stratégique semble être  le Sénégal, un pays alors stable, un allié stratégique des occidentaux, américains et européens, une porte sur l’océan.

La percée de l’idéologie Wahhabite est  désormais visible au Sénégal , l’application radicale de l’Islam s’immisce chaque jour dans la société Sénégalaise, qui était auparavant structurée en confréries Soufies. Les Wahhabites sont aujourd’hui majoritaires dans de nombreuses mosquées, dont celles des universités de Dakar et Saint-Louis.

Pour faire face, Le Sénégal pays démocratique et stable a ré organisé en 2014, ses services de renseignements, le budget de l’Armée a été augmenté, des outils de surveillance permettant la surveillance des frontières ont été acquis, enfin l’énorme l’Ambassade US à Dakar pourra aussi vraisemblablement apportée son aide. La Cote d’Ivoire ,elle, semble être en permanence au bord d’un chaos, cela,  à cause de la dernière guerre civile. Elle  a quasiment aujourd’hui  deux armées, les militaires expérimentés mais désarmés de l’ex président Gbagbo, et la nouvelle armée peu expérimentée du nouveau président depuis 2011, Alassane Ouattara .

*Maintenant quelques chiffres  sur les fonds dont dispose l’empire Arabo-Ottoman:

Fond Souverain d’Arabie Saoudite :

700 milliards de dollars

Fond Souverain du Qatar :

260 milliards de dollars

 *Maintenant quelques chiffres  sur les armées des deux principaux leaders de l’empire Arabo-Musulman :

Armée Turque (membre de l’OTAN) :

Actifs : 720.000,

Réservistes : 450.000

Armée Arabie Saoudite :

Actifs : 235.000,

Réservistes : 25.000

*A comparer aux deux armées européennes :

Armée France :

Actifs : 340.000

Réservistes : 27.000

Armée Grande Bretagne :

Actifs : 240.000

Réservistes : 230.000

IL est évident, que si les fonds souverains d’Arabie Saoudite & du Qatar menaçaient de retirer leurs investissements dans  os entreprises, pour nous forcer à accepter leurs visées expansionnistes en Afrique,   appuyées par leurs armées, quelle solution aurons-nous à part appeler les américains à notre secours, ou les Chinois qui voyaient l’Afrique comme leur nouveau pré-carré!

Conclusion :

Ne soyons pas Afropessimistes, mais ne soyons pas Afrooptimistes non plus!

Enfin, beaucoup en France, ne comprennent donc  pas ce positionnement récent de la diplomatie Française, (Fabius & Hollande), inondant d’armes sophistiquées les démocraties Saoudienne et Qatari  , (ils n’avaient semble-t-il pas anticipé semble-t-il  , la baisse du prix du pétrole et du gaz) ….

Et souvenons nous, que , malheureusement, un battement d’aile de papillon à Dakar, Istanbul ou Djeddah, allié à une démographie folle,  pourrait nous déstabiliser très bientôt, il va falloir  mieux analyser et vivre avec….

Bernard JOMARD Consultant Conférencier bj@abusinesstabloid.com

 

Contact : https://www.speakersacademy.com/fr/conf%C3%A9rencier/bernard-jomard/

 

Check Also

Cout des faibles taux d’intérêts

Cout des faibles taux d’intérêts C’’est l’Allemagne avec ses 600.00O employés bancaires qui a été ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *